logo site
bienvivre à géasque

le site d’une opposition constructive pour le bien de tous les habitants de la commune

Les élus de Bien Vivre à Gréasque répondent à l’article de la Provence
Article mis en ligne le 27 mai 2019

par NRM

Dans une pleine page de la Provence, le Maire nous parle de son mandat, de ses projets et de l’avenir ...

Mais quelques précisions s’imposent :

• Concernant le PLU, il justifie son choix de refaire le PLU uniquement au regard des zones boisées qui d’après lui risquaient d’être amputées. Au final, les deux PLU sont quasiment identiques, si ce n’est que les gréasquéens ont payé deux fois la note et qu’on remarque que certaines personnes proches de la majorité et ayant participé à la pseudo concertation ont été largement satisfaites ; et là, la question du boisé ne s’est plus posée …

• Un grand projet est annoncé, l’aménagement de l’entrée de ville route de Gardanne. M. Ruiz oublie de dire que la décision ne lui appartient pas car ce n’est pas de sa compétence ; c’est la Métropole qui décide de cet aménagement, il n’y a donc pas lieu de s’en attribuer le mérite.

• Les logements sociaux, comment dire …
Depuis 2014, aucun logement n’est sorti de terre, une première pierre n’est même pas posée ! Les seuls logements conventionnés dont il se vante ont été construits par la précédente majorité ; le Maire est décidément très fort pour s’attribuer un mérite qui revient aux autres !

• Les gréasquéens sont très heureux d’apprendre qu’à défaut d’être au centre du monde, Gréasque est au centre de la Métropole ! Seul bémol, Gréasque est aussi la seule commune à ne pas être représentée par son Maire à la Métropole !!!

• A 9 mois des élections, le Maire ne sait toujours pas s’il souhaite se représenter ;
de « grands projets » accaparent toute son attention, lesquels ??? L’aménagement des places du village, dont on parle depuis 3 ans ? La video protection, dont on parle depuis 3 ans ? Le transfert des services techniques, dont on parle depuis 3 ans ? Ou peut être le projet d’un deuxième gymnase ? que la commune n’a pas les moyens de financer ?
A moins que l’explication ne soit tout simplement sa difficulté à mobiliser une équipe cohérente autour de lui, la plupart des élus actuels refusant de jouer les prolongations.


Ma noisette

Ici vous pouvez afficher les articles avec le mot-clé "special".