logo site
bienvivre à géasque

le site d’une opposition constructive pour le bien de tous les habitants de la commune

La valse des adjoints
Article mis en ligne le 13 mars 2019
dernière modification le 9 mai 2019

par NRM

Lors du conseil municipal du 26 Février, le conseil municipal a du voter pour élire un nouveau premier adjoint et un nouvel adjoint, notre groupe a fait une intervention à ce sujet :
Monsieur le Maire,
Nous souhaitons vous faire part de quelques réflexions concernant cette valse des adjoints qui a débuté en 2015, 18 mois à peine après votre élection.
En effet, en 2014, vous avez désigné 8 adjoints pour vous assister dans la gestion de la commune, 4 issus de votre liste, 4 issus de celle de M. Talassinos.
En novembre 2015, vous retirez déjà une délégation, à Mme Lea, que vous remplacez par Mme Bouton. Manque de confiance, avez-vous dit.
En 2017, vous invoquez encore ce manque de confiance pour évincer M. Talassinos et nommer M. Bréart 8ème adjoint, en reniant au passage vos accords électoraux puisque vous remplacez deux colistiers de M. Talassinos par des membres de votre équipe.
Nous voilà en 2019, et c’est Mme Durand qui démissionne ; certes, elle quitte la commune mais le mail qu’elle nous a envoyé laisse penser qu’elle part volontiers et que tout n’est pas parfait dans l’équipe de la majorité.
Et maintenant, la première adjointe suit le mouvement ! Pourtant elle ne quitte pas la commune, elle reste même conseillère municipale. Si on rajoute à tout cela la démission de M. Amalbert, c’est vraiment à se demander ce qui se passe dans vos rangs !
Vous voilà donc dans l’obligation de renommer un premier adjoint.
Vous auriez pu faire remonter d’un rang tous les adjoints et nommer M. Turzo. Ou proposer un autre de vos adjoints élus en 2014 à vos côtés, Mme Camossetti, ou M. Fernandez, ou M. Cortejo. Ou même Mme Bouton, adjointe depuis 2015.
Mais vous proposez M. Bréart, 8ème adjoint, nommé depuis moins de deux ans, qui de plus s’est illustré par le passé en intentant un procès à la commune parce qu’il ne voulait pas de logements sociaux près de chez lui, c’est dire le souci qu’il a de l’intérêt général !
Alors pourquoi ?
Serait-ce parce que vous n’avez plus confiance en vos autres adjoints ? Ou peut être que ce sont eux qui ont refusé le poste de premier adjoint car ils n’ont plus confiance en vous ?
Quoi qu’il en soit, ce vote est un problème de confiance entre vous et votre équipe et nous ne nous en mêlerons pas, donc nous n’y prendrons pas part.